Accueil » Communiqués et dossiers » Adapter le guide alimentaire aux besoins des aînés

Adapter le guide alimentaire aux besoins des aînés

Nous saluons la parution du nouveau Guide alimentaire canadien pour son virage résolument moderne et son approche davantage axée sur la qualité et les comportements alimentaires sains.

Nous sommes cependant préoccupées par certaines recommandations aux aînés et ce faisant, ajoutons notre voix à celle de Louise Lambert-Lagacé qui s’est exprimée récemment dans vos pages.

On le sait, les aînés sont de plus en plus nombreux au Canada et en particulier ceux âgés de 75 ans et plus.

Et comme les besoins nutritionnels évoluent avec l’âge, des adaptations sont nécessaires.

Le nouveau Guide encourage les aînés à « conserver un poids santé », à choisir des « produits laitiers faibles en gras » et à privilégier les « protéines végétales ».

Ce sont des recommandations qui trouvent beaucoup moins leur pertinence au grand âge, quand les préoccupations premières devraient être d’éviter une perte de poids non intentionnelle et de préserver la masse musculaire par un apport suffisant de calories et de protéines, et ce, en dépit bien souvent d’une diminution de l’appétit et de l’activité physique.

Lire la suite dans La Presse.

Visualiser aussi

Des activités pour maintenir les aînés toujours actifs

C’est en présence de Madame Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte …