Accueil » Actualités et revue de Presse » La solitude mine la santé psychologique et physique

La solitude mine la santé psychologique et physique

Le Royaume-Uni vient de créer un ministère consacré à la solitude, une réalité aujourd’hui considérée comme un problème de santé publique aussi criant que le tabagisme ou la cigarette. Gros plan sur un fléau qui touche aussi le Québec.

La première ministre de Grande-Bretagne, Theresa May, a surpris l’opinion publique en désignant sa ministre des Sports, Tracey Crouch, titulaire d’un tout nouveau ministère de la Solitude. Le gouvernement britannique veut prendre à bras-le-corps une réalité qui touche neuf millions de sujets de la Reine et fait peser un très lourd fardeau sur le système de santé.

C’est que plusieurs études ont apporté ces dernières années de l’eau au moulin de ceux qui affirment que la solitude ne mine pas que la santé mentale de ceux qui en souffrent, mais aussi leur condition physique.

Lire l’article du Devoir

Visualiser aussi

Proches aidants perdus dans les petites cases

Votre mari de 61 ans souffre d’un cancer des poumons, il est cloué à la …