Accueil » Actualités et revue de Presse » Les services actuels ne suffisent plus

Les services actuels ne suffisent plus

[…]

Les gériatres sont continuellement aux prises avec des déficits dans chacun des secteurs des soins aux aînés malades : centres hospitaliers, CHSLD et soins à domicile. Les grandes transformations survenues dans le réseau de la santé ont empiré les choses. L’Association des médecins gériatres du Québec estime que les services actuels ne suffisent plus.

Le manque de soutien à domicile, les délais d’attente, l’intensité insuffisante des soins, l’absence de personnalisation et de continuité sont d’autres situations criantes.

Le maintien à domicile doit être offert lorsqu’il est souhaitable, dans le but d’optimiser les soins et de rehausser la qualité de vie et non par manque de place ou devant les difficultés financières des personnes âgées. Le maintien à tout prix jusqu’à une crise puis l’utilisation des urgences par des familles épuisées doit cesser. […]

Lire la lettre complète du président de l’Association des médecins gériatres du Québec dans La Presse

Visualiser aussi

Que promettent les partis en santé?

Mesures disparates, les programmes des partis en santé, ou véritable vision pour l’avenir ? Des experts …