Accueil » Communiqués et dossiers » Manque à gagner de 12 M$ pour le communautaire

Manque à gagner de 12 M$ pour le communautaire

Financés à hauteur de 15 M$ pour leur mission globale, 74 groupes communautaires lavallois auraient plutôt besoin de 27 M$ pour rencontrer leurs besoins.

Voilà la réalité qui a été présentée le 1er février lors du dépôt collectif des organismes communautaires à l’assemblée du conseil d’administration du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de Laval.

«Sur le territoire, 77 % des groupes n’atteignent pas leur seuil plancher [inscrit au cadre de référence régional], déplore Marc Longchamps, coordonnateur de la Corporation de développement communautaire de Laval, qui chapeaute ces regroupements. Le milieu communautaire souffre d’un sous-financement chronique depuis 2001, année d’entrée de de la politique de reconnaissance et de financement des groupes communautaires du gouvernement provincial. On reconnaît notre importance, mais l’argent n’est pas au rendez-vous. Avec un financement récurrent, on pourrait stabiliser les regroupements.»

La CDC a fait valoir dans sa présentation que «le cumul des indexations du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) pour cinq ans est de 5,4 % contre 6,3 % pour l’indice des prix à la consommation».
Lire la suite de l’article du Courriel Laval

Visualiser aussi

[Communiqué] Élections 2018 : Pour un Québec digne de ses aînés

Québec, le 30 avril 2018 — Cinq grandes associations regroupant plus de 700 000 personnes …