Accueil » Actualités et revue de Presse » Moins d’infirmières, plus de morts?

Moins d’infirmières, plus de morts?

La fatigue liée aux heures supplémentaires diminue la capacité des infirmières de détecter une aggravation de l’état des patients, selon Christian Rochefort, chercheur de l’Université de Sherbrooke.

Les hôpitaux où les infirmières font plus d’heures supplémentaires ont plus de mortalité parmi leurs patients, selon une étude qui sera dévoilée au congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS, de l’ancien nom Association canadienne-française pour l’avancement des sciences). La mortalité augmente aussi quand des infirmières sont remplacées par des infirmières auxiliaires ou des préposés aux bénéficiaires.

Lire la suite…Moins d’infirmières, plus de morts?

Visualiser aussi

Chronique – L’angle mort

Patrick Lagacé – La Presse – 20 mai 2018 Le courriel de Jean-François Messier est …