Accueil » Communiqués et dossiers » Selon l’AQDR Laval-Laurentides, l’évaluation de la réforme Barrette par la Vérificatrice générale: essentiel et urgent

Selon l’AQDR Laval-Laurentides, l’évaluation de la réforme Barrette par la Vérificatrice générale: essentiel et urgent

Laval, le 26 avril 2016 – L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Laval-Laurentides appuie la démarche menée par trois haut fonctionnaires retraités, et déplore, tout comme eux, la disparition d’organismes comme le Commissaire à la santé, celle des associations d’établissements et des conseils d’administration.

Le 23 avril dernier, Paul Lamarche, Pierre Joubert et Marc-André Maranda trois hauts fonctionnaires retraités ont demandé à la Vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, d’entreprendre, de façon urgente, une vérification concernant les impacts sur les patients de la réforme du ministre Barrette. Tout comme eux, L’AQDR Laval-Laurentides craint pour les services, particulièrement les services à domicile, la première ligne, que ceux pour les personnes handicapées et les jeunes en difficulté ou pour la santé publique et la santé mentale.

Dans un état démocratique, où les institutions publiques sont issues de débats publics et de décisions publiques, il est totalement inacceptable de voir un ministre décider unilatéralement d’imposer des réformes qui transforment radicalement le système public de santé et de services sociaux.

Depuis son entrée en fonction à titre de ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette s’évertue à bouleverser à grands coups de réformes le système de santé québécois. Des réformes sans consultations préalables, des réformes décidées unilatéralement au bureau du ministre, des réformes que le ministre défend bec et ongles, de façon acrimonieuse, ne laissant aucune place pour la consultation et les discussions. De fait, les organismes qui étaient susceptibles d’analyser scientifiquement les projets de réformes et leurs impacts ont littéralement été abolis par le ministre.

Joint récemment, l’ex-président du Conseil de la santé et du bien-être, Norbert Rodrigue, s’est dit pleinement d’accord avec la demande adressée à la Vérificatrice générale estimant « qu’il s’agit d’un devoir de la Vérificatrice générale que d’entreprendre une telle évaluation dans les meilleurs délais ».

L’AQDR Laval-Laurentides souhaite appuyer la démarche menée auprès de la Vérificatrice générale du Québec afin qu’elle puisse réaliser une évaluation formelle des impacts des réformes sur les services dispensés aux usagers du système de santé.

L’AQDR Laval-Laurentides a pour mission exclusive la défense des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes à la retraite. Elle compte environ 4 000 membres à Laval et dans les Laurentides.

– 30 –

 

Visualiser aussi

communique

Crédit d’impôt de maintien à domicile : Pour l’égalité des aînés

Laval, le 15 août 2017 – L’AQDR Laval-Laurentides appuie pleinement les démarches de M. Michel …