Accueil » Actualités et revue de Presse » Ottawa coupe les vivres à des personnes âgées vulnérables
coupure_SRG

Ottawa coupe les vivres à des personnes âgées vulnérables

L’AQDR Laval-Laurentides s’indigne de la désinvolture avec laquelle le fisc communique ce genre de décision à des personnes âgées en plein été en plus, quand de nombreux organismes d’aide doivent fermer leurs portes faute de subventions suffisantes. Ces personnes démunies ont droit à de l’aide pour régler leur dossier fiscal et Revenu Canada doit prendre les moyens pour qu’ils sachent où la trouver.

Selon le Journal de Montréal du 29 juillet:

Deux Lavallois âgés et cloués à leur marchette vivent dans l’angoisse de s’être récemment fait couper leur revenu de moitié par le gouvernement fédéral, sans préavis.

« Ça fait des jours que je ne dors presque plus », confie Raymond St-Onge, 80 ans, rencontré chez lui à son domicile de Laval.

M. St-Onge et son ami Gérald Courtemanche, 69 ans, reçoivent chaque mois depuis plusieurs années une prestation du fédéral pour les aider à joindre les deux bouts.

La moitié de leur argent

Ils comptent sur ce chèque non imposable — le supplément de revenu garanti — pour payer leur loyer, leurs médicaments et se nourrir. La somme représente pour eux environ la moitié du total de leur revenu.

Mais le 20 juillet dernier, les deux hommes gravement malades ont chacun reçu une inquiétante nouvelle par la poste.

Dans une lettre identique non datée, le gouvernement du Canada leur annonçait sèchement qu’ils n’avaient plus droit à ce chèque, et ce, jusqu’à l’année suivante.

Lire la suite de l’article du Journal de Montréal

Visualiser aussi

jpmenard

5 septembre 2017 Conférence gratuite – Me Jean-Pierre Ménard – Laval

Sujet: Les droits des usagers à l’égard des établissements de santé. Dans le cadre de ses …