Accueil » Actualités et revue de Presse » Proches aidants perdus dans les petites cases

Proches aidants perdus dans les petites cases

Votre mari de 61 ans souffre d’un cancer des poumons, il est cloué à la maison et vous devez laisser tomber des contrats pour prendre soin de lui. Malheureusement pour vous, l’État aussi vous abandonne, car vos problèmes ne rentrent pas dans la bonne case.

Parce que le malade a moins de 70 ans, vous n’avez pas droit au crédit d’impôt pour les proches aidants. Et parce que sa maladie n’est pas liée à la démence, vous risquez de ne pas recevoir d’aide du fonds de soutien mis sur pied par le gouvernement.

De telles histoires, il n’en manque pas.

Au Québec, près d’un adulte sur quatre est un proche aidant. Cela fait plus de 1 million de personnes ! Mais parmi elles, seule une toute petite minorité profite des principales mesures d’aide, soit le crédit d’impôt et les programmes de « répits » – hébergement dans un centre spécialisé ou visite à domicile de professionnels.

Lire la suite de l’éditorial de Paul Journet dans La Presse.

Visualiser aussi

Que promettent les partis en santé?

Mesures disparates, les programmes des partis en santé, ou véritable vision pour l’avenir ? Des experts …