Accueil » Actualités et revue de Presse » 300 millions de moins pour les 65 ans

300 millions de moins pour les 65 ans

300 millions de moins pour les 65 ans

Une mauvaise surprise attend les personnes qui atteignent leurs 65 ans à partir de 2016 et les années suivantes, c’est-à-dire toutes celles nées à partir de 1951.

De quoi s’agit-il? Le gouvernement Couillard, dans le cadre de son austère budget de 2015-16, a haussé l’âge d’admissibilité au «crédit d’impôt en raison de l’âge» que le gouvernement du Québec accordait depuis 1972 aux personnes âgées de 65 ans ou plus.

Pour l’année 2016, ce crédit d’impôt peut atteindre les 497 $.

Qui plus est, la nouvelle «coupe» fiscale du gouvernement Couillard prévoit une hausse graduelle de l’âge d’admissibilité audit crédit d’impôt jusqu’en 2020.

Pour avoir accès en 2016 au «crédit d’impôt en raison de l’âge», il faut maintenant avoir au moins 66 ans. L’an prochain l’âge d’admissibilité passera à 67 ans. En 2018, ce sera 68 ans. Puis 69 ans en 2019 et 70 ans en 2020.

DE 65 À 70 ANS

C’est donc dire que toute personne qui a eu 65 ans en 2016 (donc née en 1951) devra attendre jusqu’en 2021 pour avoir accès à ce crédit d’impôt en raison de l’âge. Et ainsi de suite pour les gens nés au cours des années suivantes.

L’âge d’admissibilité au «crédit d’impôt en raison de l’âge» passera ainsi de 65 à 70 ans.

Conséquence financière de la hausse graduelle de l’âge d’admissibilité à ce crédit d’impôt?

Les gens nés à partir de 1951 perdront d’ici 2021 près de 300 millions de dollars de crédit d’impôt.

Ce sont les gens à faible et modeste revenu qui sont les plus touchés par cette mesure d’austérité budgétaire.

POURQUOI LA COUPE

Pourquoi le gouvernement Couillard a-t-il restreint l’admissibilité à ce crédit d’impôt destiné aux personnes âgées?

Explication du ministre Carlos Leitao dans son budget de 2015-16: «Depuis l’entrée en vigueur du crédit d’impôt en 1972, plusieurs améliorations sont survenues dans la société québécoise, notamment en ce qui concerne la situation socioéconomique et l’état de santé des aînés.»

Et que fera le gouvernement Couillard avec l’argent économisé sur le dos des personnes qui ont 65 ans à partir de 1951?

Il sera entièrement utilisé, nous dit-on, pour financer la bonification de l’incitation au travail à l’égard des travailleurs d’expérience âgés de 63 ans ou plus.

Ainsi, le gouvernement Couillard a décidé d’appauvrir Jean pour enrichir Paul.

À 65 ans, quand on ne travaille plus et qu’on est serré dans ses finances, se retrouver Gros-Jean comme devant c’est ce qu’on est appelle se faire avoir par le gouvernement.

Visualiser aussi

LE CISSS DE LAVAL S’ATTAQUE À SON EMPREINTE CARBONE

Jusqu’à 5 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) proviennent du système de …