Accueil » Actualités et revue de Presse » COMMUNIQUÉ – LES RPA de luxe empochent: L’AQDR Laval-Laurentides demande une réforme du crédit d’impôt pour le maintien à domicile
Image: Pixabay

COMMUNIQUÉ – LES RPA de luxe empochent: L’AQDR Laval-Laurentides demande une réforme du crédit d’impôt pour le maintien à domicile

Laval, le 16 juin 2021– Les grandes chaînes québécoises de résidences pour aînés (RPA) sont devenues en quelques années une source de profit très lucrative, selon une étude approfondie de l’Institut de recherches et d’information socio-économiques (IRIS).

Par le biais du crédit d’impôt pour le maintien à domicile, le réseau de ces entreprises de luxe est devenu un véritable « paradis fiscal » interne au Québec, au profit des multinationales qui en sont les propriétaires. En drainant ainsi près du tiers du financement public du maintien à domicile, elles ont empoché plus de 5 milliards de dollars de fonds publics depuis 2007. En 2021, elles accapareront ainsi près de 530 millions de dollars de fonds publics.

Pierre Lynch, président de l’AQDR Laval-Laurentides (AQDRLL), rappelle que « les services publics de soins et services à domicile souffrent d’un sous-financement chronique qui ne permet pas de répondre adéquatement aux besoins des aînés, en particulier des plus démunis ».

L’AQDRLL rappelle le gouvernement du Québec à ses devoirs et réclame une réforme urgente des crédits d’impôt pour le maintien à domicile de tous les aînés du Québec.

À propos de l’AQDRLL
L’AQDR Laval-Laurentides compte 4 000 membres à Laval et dans les Laurentides. C’est la plus grosse section de l’AQDR, qui compte 25 000 membres au Québec regroupés en 42 sections locales.

-30-


Visualiser aussi

Sondage : les foyers de soins de longue durée n’offrent pas de soins sûrs et fiables

Les foyers de soins de longue durée canadiens n’offrent pas actuellement de soins sûrs et …