Accueil » Actualités et revue de Presse » Des dépenses de 20 millions pour des résultats pratiquement inutiles
Image: Pixabay

Des dépenses de 20 millions pour des résultats pratiquement inutiles

Ottawa a dépensé près de 20 millions jusqu’ici en lien avec l’application Alerte COVID pour des résultats pratiquement inutiles.

PIERRE SAINT-ARNAUD, LA PRESSE CANADIENNE

Les données obtenues par La Presse Canadienne démontrent que la majeure partie des dépenses fédérales reliées à l’application, soit 15,9 millions, a servi à la publicité pour promouvoir l’utilisation d’Alerte COVID. Un autre 3,5 millions a servi à l’élaboration et l’entretien de l’application, « ce qui comprend du personnel supplémentaire et autres coûts associés, tels que les tests d’essai des équipements et les soutiens en sécurité pour les services d’Alerte COVID », nous a-t-on indiqué par voie de courriel.

De plus, deux employés sont affectés à temps plein à l’analyse des données fournies par cet outil numérique.

Fait à noter, ces dépenses auraient pu décupler, n’eût été fait qu’il s’agit d’une application gratuite en source libre (open source) et que le gouvernement fédéral a bénéficié, sans frais, de la collaboration de plusieurs partenaires, dont Shopify, la Linux Foundation Public Health (pour le codage) ainsi que les employés de BlackBerry (pour la sécurité). Les contributions d’Apple et de Google pour l’élaboration de l’application et sa promotion ont également été fournies sans frais.

Lire la suite sur le site La Presse.

Visualiser aussi

Il faut qu’on parle du revenu des aînés

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées propose depuis plusieurs années …