Accueil » Actualités et revue de Presse » Plus de 1000 chambres vides dans les maisons des aînés déjà construites
Image: Pe

Plus de 1000 chambres vides dans les maisons des aînés déjà construites

Les 4235 Québécois qui attendent une place en CHSLD devront être patients. Malgré la livraison de 17 maisons des aînés dont la construction est terminée, plus de 80 % des chambres qu’elles renferment sont inutilisées. Des mois d’attente sont encore nécessaires, prévient le gouvernement Legault.

Seules 240 places en maisons des aînés sont actuellement occupées dans la province alors que 1344 ont été construites, indiquent des données fournies à Radio-Canada par le ministère de la Santé.

Actuellement, au Québec, aucune maison des aînés ne fonctionne au maximum de sa capacité. Il n’y a que quatre établissements qui accueillent des résidents, mais toutes les chambres ne sont pas occupées.

Par exemple, la toute première maison des aînés inaugurée à Sherbrooke, en novembre 2022, compte 48 résidents alors qu’elle dispose de 120 chambres. Il y a donc 72 chambres vides.

Les trois maisons des aînés du Saguenay-Lac-Saint-Jean livrées depuis le printemps n’ouvriront pas avant l’automne.

Il faut prévoir un délai entre la livraison et l’ouverture des installations, explique le porte-parole du ministère de la Santé du Québec, Francis Martel.

Les étapes liées à la préparation des locaux, la livraison de l’ameublement et le recrutement ainsi que la formation du personnel en vue de l’accueil des résidents se font dans les mois suivant la livraison.Une citation deFrancis Martel, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Au mois de mai, le ministère évoquait un délai de 8 à 12 semaines entre la livraison et l’ouverture, mais on remarque que c’est beaucoup plus long par endroits.

Le ministère évoque aussi les vacances d’été comme un facteur qui retarde les ouvertures. Les plans d’activation sont en élaboration pour des ouvertures très prochainement, promet le gouvernement.

En date du 28 juin 2023, ce sont 4235 Québécois qui attendaient une place en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Retards de chantiers, suivis d’un retard de recrutement

La promesse initiale du gouvernement Legault était d’offrir 2600 places avant octobre 2022, mais les retards en tout genre s’accumulent.

Radio-Canada rapportait jeudi des délais supplémentaires d’un trimestre dans les chantiers en cours de 19 maisons des aînés. Et ce n’est pas la première fois que l’échéance de construction est repoussée pour cause de surchauffe dans la construction, ainsi que de pénurie de main-d’œuvre et de matériaux.

Mais même une fois la construction complétée, les soucis continuent. En mai, le cabinet de la ministre responsable des Aînés, Sonia Bélanger, expliquait que le recrutement [de personnel] représente un défi. C’est une des raisons pourquoi l’ouverture des maisons des aînés se fait graduellement.

Par exemple, dans les Laurentides, malgré la livraison de trois maisons des aînés (Prévost, Sainte-Anne-des-Plaines et Sainte-Agathe-des-Monts), le CISSS anticipe que l’ouverture complète ne se fera pas avant l’année prochaine.

On découvre dans un document sur la main-d’œuvre du ministère de la Santé (Nouvelle fenêtre) que la majorité des employés des maisons des aînés seront mobilisés à partir de 2024-2025, même si la plupart des maisons des aînés doivent être livrées en 2023-2024.

En 2023-2024, il n’est prévu que 36 % des effectifs mobilisés, soit 2016 postes équivalent temps plein, alors qu’il en faudra, à terme, 5781.

Source: Radio-Canada

Visualiser aussi

Il faut qu’on parle du revenu des aînés

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées propose depuis plusieurs années …