Accueil » Actualités et revue de Presse » Campagne de troisième dose « désorganisée », retards pour le dépistage
Image: Istock

Campagne de troisième dose « désorganisée », retards pour le dépistage

(Québec) L’administration de la troisième dose de vaccin contre la COVID-19 est « désorganisée » dans les résidences privées pour aînés (RPA), dénonce leur regroupement. Le déploiement des tests rapides pour le dépistage obligatoire auprès des travailleurs de la santé non vaccinés se fait par ailleurs toujours attendre sur le terrain.

FANNY LÉVESQUE, LA PRESSE

Le Regroupement québécois des résidences privées pour aînés (RQRA) demande à Québec de rappeler à l’ordre ses CISSS et CIUSSS pour s’assurer que les directives ministérielles soient appliquées de la même façon partout au Québec.

« Il faut avoir une certaine constance [des établissements], parce qu’en ce moment, ce ne l’est pas », lance son président-directeur général, Marc Fortin, qui fait état d’une campagne « désorganisée » pour la troisième dose de vaccin contre la COVID-19.

Il rapporte que certains de ses membres « n’ont toujours aucune date » à l’agenda pour l’administration de la dose additionnelle. D’autres auraient comme réponse des établissements que les équipes de vaccination ne se déplaceront pas dans les milieux d’hébergement où les résidants « sont autonomes ». Le RQRA regroupe quelque 800 gestionnaires et propriétaires de RPA dans la province.

Lire la suite sur le site de La Presse.

Visualiser aussi

Dominique Anglade propose la mise en place d’une Allocation aînés allant jusqu’à 2000$

MONTRÉAL, le 21 nov. 2021 /CNW Telbec/ – La meilleure maison pour vieillir, c’est chez soi. Le …