Accueil » Actualités et revue de Presse » La troisième dose « extrêmement efficace » contre les décès

La troisième dose « extrêmement efficace » contre les décès

Les données sur les décès survenus au Québec depuis un mois semblent confirmer que la dose de rappel permet de réduire le risque de mourir de la COVID-19. Mais elle ne réduit pas le risque à zéro, particulièrement chez les personnes immunosupprimées.

HENRI OUELLETTE-VÉZINA ET PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN, LA PRESSE

Chez les 80 ans et plus, les chiffres du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) montrent en effet que les doublement vaccinés ont quatre fois moins de risques de mourir de la COVID-19 que les non adéquatement vaccinés. Les risques diminuent par ailleurs de huit fois pour les triplement vaccinés. De manière générale, les deux tiers des décès dans le dernier mois sont survenus chez les 80 ans et plus. Une personne sur cinq avait au moins 70 ans, et le reste avait moins de 70 ans.

La Presse a obtenu le statut vaccinal des 1135 décès survenus entre les 27 décembre et 24 janvier. De ce nombre, 380 avaient reçu trois doses. Ceux-ci se concentrent parmi les personnes les plus à risque, visées en priorité par la campagne de vaccination de rappel.

Lire la suite sur le site La Presse.

Visualiser aussi

Fin du port obligatoire du masque 20 mois plus tard

À compter du samedi 14 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire dans …