Accueil » Communiqués et dossiers » Projet de loi n°115 : Un pas dans la bonne direction selon l’AQDR Laval-Laurentides et le CAAP – Laval

Projet de loi n°115 : Un pas dans la bonne direction selon l’AQDR Laval-Laurentides et le CAAP – Laval

Laval, le 20 octobre 2016 – L’Association québécoise de défense des personnes retraitées et préretraitées de Laval-Laurentides (AQDRLL) et le Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de Laval (CAAP) accueillent positivement le dépôt du projet de loi n°115 : Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité, déposé aujourd’hui par la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau. La maltraitance envers les aînés est un phénomène encore trop fréquent qui nécessite des actions structurantes pour parvenir à l’enrayer. Aujourd’hui, le gouvernement propose plusieurs avenues légales qui suscitent néanmoins beaucoup de questionnements quant à la mise en œuvre.

« Nous sommes très heureux de voir le gouvernement en action pour protéger les personnes les plus vulnérables en situation de maltraitance. Il faut toutefois s’assurer que les ressources soient au rendez-vous pour répondre à cette problématique sensible. » souligne Pierre Lynch, président de l’AQDRLL.

En effet, le projet de loi repose principalement sur le Commissaire aux plaintes pour traiter les plaintes liées à des cas de maltraitance. En ouvrant son champ de compétence, le gouvernement ajoute une tâche délicate à une structure qui est déjà débordée. Par ailleurs, plusieurs éléments du projet de loi restent à clarifier quant aux personnes aînées à domicile et en résidences privées. Pour ces derniers, les processus complexes de plaintes peuvent représenter un obstacle majeur à la dénonciation. Il est donc fondamental d’assurer un accompagnement à ces personnes. En ce sens, les Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) du Québec représentent une ressource incontournable que le gouvernement se doit de considérer.

« Seulement cette année, les CAAP de partout au Québec ont répondu à plus de 6000 usagers dans leur processus de plaintes dans le cade du régime d’examen des plaintes. Nous avons des effectifs formés et disponibles capables d’accompagner les personnes vulnérables dans leurs démarches et de les conseillers lorsque d’autres instances sont impliquées. Il faut cependant s’assurer que les rôles et responsabilités de chacun soient clairement définis » affirme Josée Laperle, du CAAP – Laval.
À propos de l’AQDRLL : L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission exclusive la défense collective des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes à la retraite. Elle compte près de 3 500 membres.

À propos du CAAP – Laval: Le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes – Laval est un organisme communautaire mandaté par le ministre de la Santé et des Services sociaux pour assister et accompagner les personnes qui désirent entreprendre une démarche de plainte dans le cadre du régime d’examen des plaintes prévu à la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS). Il y a un CAAP dans chaque région du Québec et leurs services sont gratuits et offerts en toute confidentialité. Pour joindre le CAAP – Laval : 450 662-6022 ou 1 877-767- 2227.

 

-30-

 

Visualiser aussi

communique

Crédit d’impôt de maintien à domicile : Pour l’égalité des aînés

Laval, le 15 août 2017 – L’AQDR Laval-Laurentides appuie pleinement les démarches de M. Michel …