Accueil » Actualités et revue de Presse » Assurer la protections juridique des aînés en résidence privée

Assurer la protections juridique des aînés en résidence privée

Les titres à ce sujet prolifèrent ces derniers jours : de grands exploitants de résidences privées pour aînés (RPA) s’inscrivent comme lobbyistes pour faire augmenter les loyers !

Certaines résidences augmentent le coût des services offerts à la personne (soins personnels comme les repas, l’aide à l’hygiène personnelle, à l’habillement, soins infirmiers) d’une manière déraisonnable, allant même jusqu’à l’augmenter de 25 %  ! Nombre de résidences refusent de rembourser les clients pour les services (entretien ménager, buanderie, loisirs, piscine ou salle d’entraînement) qu’ils n’ont pourtant pas offerts durant la période de confinement !

Comment en sommes-nous rendus à une telle situation alors qu’on ne cesse de répéter qu’il faut « protéger nos aînés » ? La protection accordée est-elle vraiment efficace ?

Lire la suite de l’opinion de Marie Annik Grégoire, professeure à la faculté de droit de l’université de Montréal dans La Presse

Visualiser aussi

Opinion COVID-19 Nos droits et libertés aux temps du virus et de la peur

France-Isabelle Langlois, Directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone, La Presse, 21 mars 2020 Les quarantaines, …